Famille d’Artistes

AfficheFin
de Kado Kostzer et Alfredo Arias.

Texte des chansons de Kado Kostzer

 

Pourquoi ce choix d’œuvre :

Famille d’Artistes traite de l’importance et de la place qu’occupent les Artistes dans la société et pour une jeune compagnie, rien de tel que de défendre ce positionnement cher à nos yeux.
 

L’Équipe :

Mise en scène: Adrien Galaup
Assistant à la mise en scène: Cédric Guerri

Avec:DSC_1028

Muriel Darras – Dona Emma
Marc Faget – Maître Boris Sitbon
Magali Esteban – Raimonda et Carola
Noémie Larroque – Marietta
Rose-Hélène Michon – Carmen
Mirabelle Miro – Fryda
Emmanuel Demonsant – Pocho

 

Les Partenariats :

La ville de St Gaudens et la ville de Villeneuve Tolosane

 

L’Histoire :

Argentine, Buenos Aires.
Les émigrés européens sont arrivés, dans un passé pas très lointain, pour y chercher une vie meilleure.
Ils l’ont trouvée.
Quelques-uns ont fait aussi fortune, mais la richesse n’amène pas nécessairement le prestige.
Par contre, l’art anoblit tout. Être artiste ! C’est le but des Finochietto.
« Nous portons tous un artiste enfermé en nous-mêmes. Le libérer est le plus important », proclame Dona Emma, le chef de cette famille d’artistes.
Elle et ses cinq enfants ont libéré ces artistes prisonniers dans leur corps.
Ils ont volé aussi bas que peut le faire une poule et néanmoins aussi haut que seul peut le faire un esprit. Peu importe le fruit de leur habileté plastique, musicale ou scénique.
L’intention de tout artiste est bonne et noble : pénétrer jusqu’à l’âme de l’homme. Et ils le font avec leur naïveté, leur folie, leur fantaisie… et surtout avec authenticité. Leur art est lancé comme une flèche qui brise leur cœur et qui produit un sourire tragique, une larme tendre, un rire plein de pitié, jamais d’indifférence. Les Finochietto sont les derniers survivants d’une étrange race d’anges.

Kado Kostzer.

Les Auteurs :

 Alfredo Arias

Alfredo Arias, né le 4 mars 1944 à Lanús dans la banlieue de Buenos Aires, est un metteur en scène, comédien et dramaturge argentin. Sa première pièce, Histoire du Théâtre, et sa mise en scène de Eva Peron de Copi, sont remarquées pour l’originalité de leur ton, leur fantaisie et surtout un regard radicalement neuf sur le théâtre. Il sera invité au Palais des Papes au Festival d’Avigon pour mettre en scène La tempête de Shakespeare, et par la Comédie-Française pour La Ronde de Schnitzler au Théâtre de l’Odéon.
À partir de 1992, il commence une série de créations originales qui lui permettent d’inventer un nouveau langage théâtral mêlant danse, musique et dialogues poétiques. Metteur en scène d’opéra, il donne aussi une touche tout à fait originale aux œuvres qu’il aborde dans le répertoire lyrique en France. Au cinéma, il a tourné Fuegos sur un scénario original, Bella vista d’après Colette pour la chaîne culturelle Arte. Pour la télévision, il a supervisé les tournages de Mortadela, Fous des Folies, Faust Argentin et Concha Bonita. Il a obtenu de nombreuses récompenses dont plusieurs Molière.

Kado Kostzer

Kado Kostzer est né a San Miguel de Tucuman dans le nord-ouest de l’Argentine en 1949. son nom complet est David Gerando Kostzer. Il est le fils d’un des plus importants libraires du pays. Son enfance s’est murie de toutes les littératures.Quand il était adolescent, sa famille est partie pour Buenos Aires, où Kado commence des études d’architecture et s’intéresse de plus en plus au théâtre d’avant-garde. Puis il commence à écrire des sketches, oeuvres de théâtre et comédies musicales.

Note de mise en scène :

Ce n’est pas par hasard que je décide de monter ce magnifique texte d’Alfredo Arias et Kado Kostzer aujourd’hui. La Place de l’Artiste dans notre société est malmenée par différentes réformes gouvernementales et les multiples chiffres lancés dans les médias donne une image faussée et négative des Artistes. Famille d’Artistes soulève à travers ces protagonistes l’importance de l’Art et la nécessité de le pratiquer dans le monde actuel. Peu importe si les praticiens sont doués, s’ils sont connus, l’important est de s’écouter et oser laisser place à sa créativité. L’Art est aussi vieux que le monde et reste primordial pour divertir, faire rêver, instruire, dénoncer, avancer… J’ai remarqué lors des manifestations des intermittents en hiver 2014 que des groupes se formaient dans le cortège. Les comédiens ensemble, les circassiens entres eux, les danseurs en bande… Pourtant nous représentons et défendons tous les mêmes rêves, les mêmes désirs et cela à travers l’Art. C’est par ce constat que j’ai décidé de monter cette œuvre pour la seconde fois, elle a été ma première mise en scène dans le cadre de fin d’étude de mon école d’art dramatique. Je souhaite ici, entre folie et poésie, entre rire et émotion faire vivre sur scène des comédiens et des danseurs par du texte, du chant et du corps, pour qu’ensemble nous soyons « les derniers survivants d’une étrange race d’anges ». Non visibles en direct par le public mais pourtant tout aussi présent sur les planches, des plasticiens créateurs viendront défendre et aider l’équipe à créer ce spectacle haut en couleurs. En effet la place de la scénographie, réalisée par de jeunes artistes en devenir, ainsi que les costumes aiguillés par de jeunes mains en apprentissage, achèveront de compléter, à l’image de cette famille, la richesse de la diversité artistique. Famille d’Artiste sera une pièce évolutive en tous points. Sur scène les corps des personnages et des danseurs ne cesseront d’être en mouvement, le décor surchargé évoluera vers la pureté du vide, les costumes seront le prolongement des pensés et le public, quant à lui, ressortira de cette salle changé, car il aura été « pénétré jusqu’à l’âme » par l’authenticité de ces artistes…

Adrien Galaup.

DSC_1054

 

 

1 Comments

  1. Salut !

    Je suis de retour sur Toulouse et si vous avez besoin d’un coup de main pour les costumes décors, ou juste boire un pot et se la raconter ( la vie), ce sera avec plaisir !

    A bientôt les amis.

    agathe

Leave a comment

Your email address will not be published.


*